Qu’est-ce que le NFP et qu’elles sont ses impacts !

Qu’est-ce que le NFP et qu’elles sont ses impacts !

L’annonce économique américaine NFP (non-farm payrolls ou taux d’emplois non-agricoles) est souvent considérée par les traders comme étant l’annonce économique la plus importante en ce qui concerne le marché du Forex. Les traders de devises essaient généralement de prendre position sur le marché quelques minutes avant la publication du NFP étant donné que la volatilité est relativement forte lorsque le chiffre est dévoilé au grand public.
 

Qu’est-ce que le Non-Farm Payrolls ?

Le chiffre du NFP représente en partie l’emploi américain excepté:
 
  • les emplois agricoles
  • les employés d’Etat
  • les personnes employées dans le secteur privé
  • les employés sans but lucratif (bénévolat)
 
Le chiffre du NFP couvre un peu plus de 80% des employés aux Etats-Unis, d’où son importance.
 

Quand le chiffre du NFP est-il publié ?

Le NFP est un chiffre publié mensuellement et plus précisément chaque premier vendredi du mois, ce chiffre concerne l’activité de l’emploi du mois précédent. 
 
 
 

En quoi le NFP est-il important ?

Le chiffre du NFP reflète tout simplement la création d’emplois au sein de l’économie américaine, il s’agit d’un indicateur économique très important de l’activité économique des Etats-Unis puisque ce chiffre est fortement corrélé aux dépenses de consommation des ménages locaux. Il faut savoir que plus il y a d’emplois créés, plus le niveau des dépenses de consommation sera élevé et par conséquent plus le produit intérieur brut (PIB) le sera également, reflétant ainsi une économie relativement forte, on comprend ici ce qui fait du NFP une statistique importante sur les marchés financiers. Si le NFP reflète une économie américaine forte va généralement avoir un effet positif sur le taux de change du dollar américain que les traders vont acheter face aux autres devises forex représentant moins de force.
 

L’effet du NFP sur le marché du Forex

En matière de trading fondamental, les traders qui spéculent sur le marché du Forex lorsque le chiffre du NFP est publié surveillent principalement la différence statistique qu’il y a entre le chiffre publié et le chiffre estimé (attendu), cette déviation statistique dépend directement de l’impact du NFP sur le marché du Forex. Si le chiffre publié est meilleur que prévu cela est perçu comme étant favorable pour l’économie américaine et pour son dollar, à l’inverse si le chiffre publié est moins bon que prévu cela fera pression négativement sur le dollar américain signifiant un ralentissement de l’emploi dans l’économie américaine.
 
La publication du NFP cause généralement une forte volatilité sur le marché du Forex, dans 90% des cas le cours dévie de plusieurs dizaines de pips dans un sens ou dans l’autre du marché. Etant donné cette forte volatilité bon nombre de traders appliquent la stratégie du straddle qui vise à prendre position sur le marché quelques minutes avant la publication statistique et à profiter d’une volatilité extrême afin de générer des profits.
 

Pourquoi le NFP est-il si important

 

Comme tous les premiers vendredis du mois à 8h30 (heure de New-York), vendredi dernier le rapport de l’emploi américain pour le mois de janvier (rapport NFP) a été publié par le Bureau of Labor Statistics du département du travail américain.

Pourquoi ce rapport est-il tant suivi par les investisseurs ?

1# Il nous renseigne sur la situation du marché du travail aux Etats-Unis

Considéré comme l’un des meilleurs baromètres de la santé de l’économie américaine, le marché du travail permet d’évaluer si l’économie américaine accélère ou au contraire, si elle ralentit.

Dans le rapport NFP, il y a deux enquêtes mensuelles principales qui nous donnent une vue d’ensemble de la situation de l’emploi ainsi que des tendances futures : l’enquêtes Household ou CPS et l’enquête Establishment ou CES.

L’enquête CPS ou Current Population Survey fournit des informations concernant la population active, l’emploi et le chômage de manière démographique :

  • statut vis-à-vis de l’emploi : taux de participation, nombre de personnes non présentes dans la population active…
  • taux de chômage : par âge, sexe, race…
  • raisons du chômage : avoir terminé un emploi temporaire, quitter son emploi…
  • durée du chômage : moins de 5 semaines, plus de 27 semaines…
  • personnes employées à temps partiel : pour des raisons économiques, parce qu’elles ne pouvaient trouver que des emplois à temps partiel…
  • personnes non considérées comme faisant partie de la main-d’œuvre : personnes découragées, personnes marginalement attachées à la main d’œuvre…

L’enquête CES ou Current Employment Statistics permet d’obtenir des informations sur l’emploi par industrie :

  • nombre d’employés par secteur d’activité, industrie et sexe
  • heures travaillées par semaine en moyenne
  • heures supplémentaires par secteur d’activité

2# Il nous aide à anticiper les comportements futurs des consommateurs

Les enquêtes de ce rapport qui nous permettent d’avoir une idée de force ou de la faiblesse du marché du travail aux Etats-Unis.

Ces informations nous aident également à prédire la façon dont les consommateurs vont dépenser leur argent. Du point de vue du business, nous pouvons également déterminer dans quels secteurs d’activité les besoins en main d’œuvre sont les plus importants ou au contraire quels secteurs d’activité détruisent le plus d’emplois. Cela influencera positivement ou négativement la croissance américaine, l’investissement des entreprises et l’évolution de l’inflation.

Lorsque l’on reçoit un salaire, il peut être soit dépensé, soit investi, soit épargné. Donc plus il y a d’emplois crées et plus il y a de personnes qui reçoivent un salaire. La probabilité que les salariés dépensent cet argent est donc plus grande. De la même façon, lorsque les salaires augmentent, les salariés reçoivent plus d’argent qu’ils peuvent davantage dépenser. Les dépenses des ménages représentent un pilier important pour la croissance américaine puisqu’elles représentent plus de 60% du PIB des Etats-Unis.

3# Il nous permet de mieux anticiper les futures décisions de la FED

La FED a un double mandat de plein emploi et de stabilité des prix. De nombreuses informations sont disponibles dans le rapport des NFP concernant ce double mandat. Ce rapport nous permet donc d’apprécier l’existence de pressions inflationnistes au niveau des salaires et l’état général de la situation du travail ainsi que son évolution future.

Inflation

Comme nous venons de le mentionner, l’évolution du salaire et le niveau de création d’emplois jouent un rôle crucial dans l’évolution de la consommation, mais également dans l’évolution de l’inflation.

Comme nous l’avions expliqué dans un article précédent (La Fed Et Donald Trump : Ce Qui va Changer !), si plus de personnes reçoivent un salaires alors il peut y avoir plus de  dépenses de consommation et la demande pour certains biens pourrait augmenter plus rapidement que l’offre de ces mêmes biens. Si l’entreprise qui fournit ces biens décide de ne pas agrandir sa production, alors les prix pourraient augmenter car ces biens deviendront plus rares : la demande sera supérieure à l’offre.

Les pressions inflationnistes au niveau des salaires sont également liées au fait que des salaires qui augmentent peuvent entraîner une hausse des coûts de production et l’entreprise peut décider d’augmenter le prix de vente final au consommateur afin de conserver sa marge.

Situation de plein emploi

Le taux de chômage est l’indicateur qui semble être retenu par la FED dans sa définition de plein emploi. Mais cela ne regroupe que les personnes sans emploi qui en recherchent activement un. Le nombre réel des personnes sans travail est donc certainement plus élevé que le taux officiel.

On peut donc deviner une certaine « atonie du marché du travail américain » car la main-d’œuvre reste sous-utilisée. Il y a également de nombreux travailleurs qui sont découragés (et ils ne sont pas pris en compte dans les chiffres du chômage puisqu’ils ne recherchent plus d’emploi) ou de travailleurs qui acceptent un emploi à temps partiel puisqu’ils ne trouvent pas d’emploi à temps plein.

Ce rapport prend en compte 80% de la population active des Etats-Unis, donc toutes ces informations sont importantes pour anticiper les décisions de la FED car ce rapport nous fournit de nombreux indices sur l’évolution actuelle et future de l’économie américaine.

Les chiffres de ce rapport montrent si la FED se rapproche ou s’éloigne de ses objectifs. Par conséquent, il indiquera une probabilité plus élevée (ou plus faible) d’un futur changement de politique monétaire américaine – easing ou tightening– lors des prochaines réunions.

Stratégies pour trader les news

Lors de la parution des chiffres de l’emploi, la volatilité est parfois très importante. La cotation de l’EUR/USD peut dans certains cas varier d’une centaine de pips en quelques minutes. La probabilité de voir vos positions stopper ou de subir un appel de marge est importante. Il est donc conseiller de se positionner après l’annonce pour une stratégie à court terme.

-> Il est conseillé aux débutants de ne pas prendre position avant la publication de news importantes comme le NFP.

-> L’indicateur peut éventuellement servir à influencer la stratégie directrice du mois. Dans ce cas on pourra attendre une news négative dans une tendance haussière pour prendre position dans un creux et inversement dans une tendance baissière.

-> Il peut également servir à influencer la stratégie directrice du jour. Dans ce cas on pourra prendre les signaux long sur EUR/USD si le NFP attendu est mauvais et inversement si le NFP attendu est positif.

Technique NFP

Stratégie breakout ou breakdown

Cette technique consiste à prendre position après la news à l’aide d’un graphique en chandeliers de 5 minutes.

Sur la bougie qui suit la news :

Cassure à la hausse = achat avec stop loss sur le plus bas du chandelier

Cassure à la baisse = vente avec stop loss sur le plus haut du chandelier

La sortie du trade peut être faite avec deux objectifs sur la journée et le stop loss remonté au breakeven (point d’entrée) si le TP1 est atteint.

Cette stratégie peut être utilisée de façon moins agressive et plus sécuritaire en ne prenant que les ordres long sur eur/usd si le chiffre du NFP est négatif et inversement s’il est positif.

Si votre capital de trading vous le permet, vous pouvez trader l’annonce de façon plus agressive avec la même stratégie d’entrée, mais en placant les ordres stop loss sur le plus haut ou plus bas du premier chandelier lors de l’annonce.

Notes : Il est important de prendre en compte dans votre stratégie que certains brokers élargissent considérablement les spreads lors des annonces économiques importantes.

Testez toujours vos stratégies sur un compte de démo !! Puis en réel avec un levier minimum, le levier doit avant tout servir à diversifier vos positions et non à augmenter votre exposition au risque sur un instrument financier.

Leave a Reply

Traduction »
×
×

Cart

%d bloggers like this: